mercredi 5 août 2020

Nature, toujours en beauté

Béthemont-la-forêt (F. 95), le 24/07/2020. — Et c'est reparti pour une petite balade photographique où la nature est toujours en beauté... qu'on regarde en plan large ou plus rapproché. En sachant jouer, pour commencer, parfois pour la même photo, parfois pas, sur la couleur ou le noir et blanc.

vendredi 5 juin 2020

Détails...

Forêt de L'Isle-Adam, 4 juin 2020. — Aller en forêt, chose somme toute banale. On se promène en profitant de la nature, avec un regard globalisant qui méconnaît l'arrêt sur les détails. Et pourtant...

vendredi 29 mai 2020

Balade au Plessis-Gassot

27 mai 2020. — Allez ! je vous emmène en balade  au Plessis-Gassot, commune rurale val-d'oisienne du «pays de France».

Il faisait beau et chaud et, à une petite exception près, cette promenade sur un chemin de campagne que ne traverse qu'une petite route locale se prêtait bien à la couleur, toujours avec le Canon Powershot G7X mark II.


Commençons par planter le décor...


Le véhicule une fois garé en bord de route, avant l'entrée du village, on peut emprunter un chemin que bordent des blés encore verts, alors qu'au fond, d'imposants pylônes électriques font contrepoint à la nature.

mercredi 20 mai 2020

Équitation: travail aux longues rênes

Béthemont-la-Forêt, 19/05/20. — Quand une cavalière ne peut plus monter en selle, elle peut se reconvertir à l'équitation aux longues rênes. Le travail se fait à pied. Même pour un béotien comme moi qui se borne à déplacer un cavalier sur 64 cases, c'est un travail exigeant. Chacun à sa place! Pour moi, ici, c'est d'abord l'occasion de prendre quelques photos en privilégiant le traitement en noir et blanc.

mercredi 13 mai 2020

Déconfinement J2 : en forêt

Ah ! enfin le déconfinement (partiel). L'occasion à J2 (J+1) de faire un petit tour dans une forêt du Val-d'Oise, à L'Isle-Adam, histoire de changer de vue et de permettre aux chiens de retrouver progressivement une activité normale. Et puis soudain...

jeudi 16 janvier 2020

Coexistence pacifique

Coexister, c'est bien; apprendre à vivre ensemble, c'est mieux. On est en bon chemin là, sans se regarder comme... chien et chat !


Sarcelles-Plage, le 16 janvier 2020.

dimanche 12 janvier 2020

En leur beauté hiémale

12 janvier 2020. — Vœux municipaux à Sarcelles, salle André-Malraux. Appareil photo de poche en poche, je m'y rends mais en prenant le temps d'apprécier la beauté des arbres en leur beauté hiémale. C'est ainsi qu'ils sont les plus beaux. «Comme un arbre dans la ville» chantait en son jeune temps Maxime le Forestier pour exprimer son mal-être. Il ne connaissait pas les arbres sarcellois, je le dis avec une parfaite mauvaise foi, cela va de soi!



mardi 10 décembre 2019

Les concierges

Ah ! les concierges ! avec l'acception négative qu'on retrouve, comme ici, dans «faire la concierge» (plus que «le» concierge). Car dans une représentation genrée, on ne considère pas la concierge d'un immeuble comme le concierge d'un palace. Mais voilà, l'expression «faire la concierge» renvoie à l'observation, voire la surveillance, de ce qui se passe alentour.

Jusqu'à l'appliquer à deux chiennes dont c'est une occupation à la fois matinale (exclusivement) et favorite. Démonstration par l'image...